Saguinebaïe, un peuple cavalier...

Ce document vous fera franchir les sommets enneigés des Monts Célestes (les Tian Shan) pour rencontrer les Kirghizes, ancienne ethnie nomade réfugiée au cœur des ces montagnes bien avant son intégration à l’URSS, tout contre la frontière chinoise.
Notre première rencontre, un matin de décembre ensoleillé, est le fruit du hasard et de la route. Un couple et ses deux enfants nous interpellent du haut de leurs chevaux pour leur venir en aide : un des garçons est malade, sa mère doit regagner la ville au plus vite.
Durant le trajet, Nazgoul, 24 ans, nous confie sa vie, son enlèvement, son mariage, sa vie en altitude.
Plus tard, le chef d’un village, Abdimameth, évoque l’arrivée des soviétiques et sa participation à la vie du kolkhoze.
Au fond de sa yourte, là-haut dans les djaïlos, Saguinebaïe nous raconte sa tribus, ses légendes et ses exploits . L’hiver venu, il m’invite à la chasse au renard, une chevauchée dominant les rives bleutées de l’Issyk Khôl, l’aigle posé sur la main gantée…
Mais c’est aussi le charme du lac Son Khöl, un lieu d’estives où l’accueil et la générosité des bergers bouleversent nos repères occidentaux dans un paradis équestre incomparable...

Pour voir le complément d’informations (photos et historique de la diffusion) cliquez sur la rubrique "Rétrospectives" de notre onglet "Le journal" .