De nuances et d’espoirs - Sept mois en Iran

Durant sept mois, Danielle et Gilles HUBERT ont traversé l’Iran, de la mer Caspienne au littoral du Golfe Persique et aux rives du trop fameux détroit d’Ormuz. A bord de leur véhicule tout terrain, ils vont parcourir plus de vingt mille kilomètres sur les routes bitumées du Fars, les pistes du Kurdistan, les sables du désert du Kevir et la poussière du Dasht-e-Lut. En novembre et décembre 2017 ils connaîtront le froid (-10°). De mai à septembre 2019 l’été sera torride (jusqu’à 52°C à l’ombre).
De ce périple, ils nous rapportent un road-book enluminé des plus beaux paysages de cette contrée surprenante, une explosion de couleurs et de nuances et un kaléidoscope des vestiges les plus fins de cette destination : Les palais et mosquées d’Ispahan, les jardins de Chiraz, les demeures et les bains de Kashan, le bazar millénaire et tentaculaire de Tabriz, les toits-terrasses dominant les ruelles rosées de Yazd, la merveilleuse cité du désert. Leur coup de coeur : ils y ont séjourné à huit reprises en six mois !

Le peuple iranien ?... Ils le côtoient et s’en rapprochent tous les jours, recueillant, à huis clos ou dans les bars les plus sympathiques, les confidences des jeunes gens qui feront l’Iran de demain. Âgés de vingt à quarante-cinq ans, hommes et femmes parlent avec sincérité de leur vie, de leurs espoirs et de leurs rêves. Leurs propos n’ont rien de sulfureux, prudence oblige.Sont-ils très religieux ? Contre toute attente, la multitude ne l’est plus mais demeure encore respectueuse de la tradition chiite.
Vous allez comprendre ces nuances et découvrir le vrai visage d’une population que les médias nous ont dissimulé si longtemps.