Projets

De février à avril 2017
Début avril 2016, nous sommes rentrés de notre séjour aux Philippines après trois mois et demi de périple à travers cet archipel immense (plus de 7000 îles). Les rencontres ont été riches et les paysages parfois sublimes. Notre drone nous a permis de survoler des zones difficiles d’accès, sous des angles de prise de vue inédits.
Le montage est terminé, un travail de longue haleine, comme toujours, qui s’est terminé en janvier dernier.
Vous pouvez voir la bande annonce en allant sur notre onglet "Les films" puis, tout en bas, cliquer sur "Philippines, les chemins d’un paradis" et lancer la vidéo.

°°°

Les dates et lieux de diffusions en Rhône-Alpes sont disponibles dans l’onglet "calendrier de diffusion".
En attendant de venir nous voir, profitez de ces quelques images fixes :

°°°

Avril 2017 Départ pour l’IRAN et l’Asie Centrale à bord de notre "Chameau de Bactriane"
Nous en parlions déjà depuis quelques mois,l’évasion s’organise depuis longtemps déjà et la préparation de notre Toy se termine : l’heure des petits détails est venue.
Nous l’avons confié en premier lieu à Pierre-Claude Gillier du garage AMS de St Genest-Lerpt (42530), une "pointure" du petit monde des préparateurs 4x4 Toyota, pour revoir la suspension, l’échappement (depuis le collecteur), réaliser les modifications électriques, améliorer l’éclairage, mettre en place un arceau de sécurité protégeant la cabine avant, un compresseur et sa cuve d’air, les treuil et pare-chocs australiens. Le deuxième réservoir de carburant et les blocages de différentiels sont d’origine.

Dans l’atelier de ROY Créations à Arthon-en-Retz (44320), le toit a été remplacé par une coque de polyester, articulée en soufflet, pour optimiser le confort intérieur, autoriser la station debout au niveau cuisine le jour et la nuit un couchage en 140cm au niveau supérieur. Les portes arrières ont été échangées contre un hayon en résine, les fenêtres d’origine obturées, des lucarnes horizontales redistribuées, l’espace de vie meublé tout en laissant un volume généreux pour une occupation agréable (on l’espère) et journalière. Une réserve de 90 litres d’eau potable nous assurera une autonomie relative mais suffisante.

°°°

Même si le calme n’est pas revenu...
...Nous choisirons notre itinéraire sur ce long périple des Routes de la Soie jusqu’à la frontière chinoise et, je l’espère, celle de l’Afghanistan au sud du Tadjikistan, le long du corridor du Wakhan.

Depuis Istanbul, avec notre véhicule aménagé, huit mois d’aventures avec une première et longue étape en Iran après une traversée rapide de l’Anatolie, la Géorgie et l’Azerbaïdjan. Les températures modérées du mois de mai devraient nous permettre d’atteindre le désert du Dasht-e Lut dans de bonnes conditions et de poursuivre dans cette Perse magnifique.
A la fin de notre premier visa, nous essaierons d’atteindre les oasis d’Ouzbékistan en traversant le Turkménistan.
Si le temps ne nous file pas entre les doigts, notre aventure se poursuivra au Tadjikistan et au Kirghistan jusqu’aux frontières afghane et chinoise pour y retrouver des amis kirghizes longuement côtoyés de 2004 à 2007 ( et qui nous attendent depuis de nombreuses années déjà).

Notre retour vers l’Europe sera marqué d’une seconde et longue étape en Iran, après les grosses chaleurs de l’été, avant les premières neiges de l’hiver. Deux mois pour apprécier les retrouvailles de celles et ceux avec lesquels nous aurons partagé une amitié naissante...